TerrorSpring
Meet the actual nature of MKO

UN MOUJAHID DU PEUPLE ANALYSTE D’UNE CHAINE DE TELEVISION AMERICAINE

3

UN MOUJAHID DU PEUPLE ANALYSTE
D’UNE CHAINE DE TELEVISION AMERICAINE

alireza jafarzade
Alireza Jafarzade

Source : Iran Interlink
Pour mieux comprendre, lire le livre « Brûlé vif, au nom de Marx et de Mahomet, enquête sur les Moujahidine du Peuple d’Iran, »
« AliReza Jafarzadeh, personnage en vue des Moujahidine du Peuple d’Iran (MKO ou MEK (1)) et du CNRI (2) aux Etats-Unis, est toujours présenté par la chaîne Fox News (3) comme leur analyste indépendant pour les affaires iraniennes (…) Fox News a refusé de répondre à toutes nos questions sur ce sujet. Cette entreprise est déjà en examen à propos de son code de conduite et ses relations avec les organisations terroristes.

Pour ceux qui ont encore des doutes à propos des conclusions de cette mise en examen, nous publions ci dessous une brève biographie de AliReza Jafarzadeh, un terroriste notoire.

AliReza Jafarzadeh est né à Mashad (Iran) et a immigré aux Etats Unis avant la révolution iranienne de 1979. Il a d’abord entamé des études de génie civil. Mais il s’est rapidement impliqué dans les activités des MEK (1). Les MEK sont déclarés terroristes par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Union européenne et de nombreux autres pays en raison de leur affiliation au régime de Saddam Hussein. Les activités des MEK incluent le massacre de Kurdes irakiens et d’Arabes des marais (en Irak) en mars 1991, après la Première guerre du Golfe. Ils ont aussi collaboré avec les services secrets pour soustraire des armes de destruction massive aux recherches des inspecteurs militaires des Nations unies.

Jafarzadeh a travaillé pour les MEK dans plusieurs pays dont l’Irak. Il a été promu leur porte-parole aux Etats-Unis et siège en tant que membre en droit au Comité des Affaires étrangères du CNRI, l’aile politique des MEK, elle même reconnue aux Etats-Unis comme une organisation terroriste (…) Il a épousé Robabeh Sadeghi de Babol (Iran) après la fuite de cette dernière en 1986. Cependant, en 1990, quand Massoud Rajavi (4) a ordonné aux membres de l’organisation de divorcer pour des raisons idéologiques, ils ont rompu leurs relations maritales.

Jafarzadeh est un membre si fidèle à l’Organisation qu’il s’est porté à plusieurs reprises volontaire pour des opérations suicide. Dans le numéro 127 de la publication des MEK, il dit qu’il est prêt à se faire brûlé vif devant le bureau des Nations unies à New York si cela s’avérait nécessaire pour la cause de l’Organisation.

En 1988, avec quinze autres membres des MEK vivant aux Etats-Unis, Jafarzadeh a quitté l’Irak pour participer à l’opération militaire « Lumière éternelle » (5). Il a servi dans l’unité de Hossein Abrishamchi en Irak et a reçu un entraînement au terrorisme dans le camp irakien de Zaboli (…)

Le 24 mars 1991, au cours d’une conférence de presse, Jafarzadeh a expliqué en détail une opération particulière des MEK dans le Kurdistan irakien (Opération Morvarid). Celle-ci a été ensuite décrite, entre autres par « Human Rights Watch » (6), comme un massacre délibéré de civils kurdes par les MEK sous les ordres directs de Saddam Hussein.

Quelques mois plus tard, la radio des MEK a annoncé que Jafarzadeh était nommé membre du conseil d’administration des MEK. Son nom a alors été publié avec son grade paramilitaire dans la publication de l’Organisation.

En 1992, avec l’aide des services secrets de Saddam Hussein, Jafarzadeh s’est rendu au Pakistan pour négocier et établir de nouvelles relations entre les MEK et un chef tribal du Baloutchistan, à la frontière de l’Afghanistan. Cette relation a été nouée afin de faciliter l’envoi de groupes terroristes en Iran. Jafarzadeh en personne a versé de l’argent à des chefs tribaux locaux pour le compte des services de renseignements irakiens (…)

Jafarzadeh a aussi participé à un meeting à Washington en 2001. Celui-ci était organisé par les MEK pour protester contre l’inscription de leur nom sur la liste des organisations terroristes dressée par l’administration américaine. Jafarzadeh était le porte-parole de l’Organisation pour expliquer la position des MEK.

Fox News présente Jafarzadeh alternativement comme son employé ou comme le patron d’une société de consultants.

Pourtant, pas plus tard qu’en 2002, le même homme a été interviewé par Fox News comme le représentant des MEK auprès du Congrès américain (…) »

NOTES

(1) Moujahine du Peuple d’Iran, MEK ou Moujahidine-e-Khalq, MKO ou « Mojahidin-e-Khalq » Organisation, en anglais, ou l’Organisation, selon la désignation des Moujahidine eux-mêmes, sont les divers noms d’une même structure commandée par Massoud et Maryam Rajavi.(ou Radjavi)

(2) Le CNRI, ou Conseil National de la Résistance d’Iran, en anglais NCRI, ou National Council of Resistance of Iran, est une structure supposée regrouper plusieurs mouvements d’opposition au régime islamiste iranien. Pendant un temps, le PDKI, mouvement kurde iranien en a fait partie. Aujourd’hui, les MEK sont le seul mouvement appartenant au CNRI. Il leur sert de façade politique.

(3) Fox News est une chaîne de télévision américaine entièrement dévouée à la cause de Bush et soutenant sans nuance la guerre en Irak. Elle est la propriété du milliardaire australien Rupert Murdoch qui détient de nombreux media en Grande-Bretagne et des chaînes de télévision sur les cinq continents.

(4) Massoud Rajavi (Radjavi) est le chef des MEK.

(5) Il s’agit de la bataille de l’été 1988. La guerre entre l’Iran et l’Irak arrivait à sa fin. Massoud Rajavi regroupa toutes ses forces, environ 5000 personnes, et les lança à l’intérieur de l’Iran dans un dernier effort pour faire tomber le régime islamiste. L’opération a été un échec cinglant pour l’Organisation.

(6) Organisation humanitaire consacrée à la défense des Droits de l’Homme. En mai 2005 Human Rights Watch publie un rapport dénonçant les violations des Droits de l’homme au sein des Moujahidine du peuple(MEK ou OMPI). Lien: “Sortie Interdite

Source Link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More